Résistance et réponses d’Aspergillus fumigatus aux médicaments antifongiques ¦ 2017-2020

Dr. Frédéric Lamoth, Médecin-adjoint au Service des maladies infectieuses et à l’Institut universitaire de microbiologie, CHUV et UNIL

L’Aspergillus fumigatus est le principal champignon filamenteux pathogène chez l’être humain. Il peut provoquer une infection sévère, l’aspergillose invasive, chez des patients immunosupprimés – en particulier chez des patients atteints de cancers hématologiques ou ayant reçu une transplantation d’organe. Pour traiter cette infection, on utilise notamment des médicaments de la classe des échinocandines. On a cependant observé chez Aspergillus fumigatus un certain niveau de résistance naturelle aux échinocandines ainsi qu’une perte d’efficacité de ces médicaments lors de l’administration de doses importantes (effet paradoxal). Avec le soutien de la Fondation Santos-Suarez, le Dr. Frédéric Lamoth et son équipe étudient le rôle de certaines protéines appelées heat shock proteins dans cette réaction spécifique aux échinocandines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*